514 891-3908

Il était une fois…

Il était une fois Concerta Communications version 1, qui voit le jour en 1995 suite à un voyage à Paris effectué par sa fondatrice, Chantal Dauray. Motivée par ses rencontres avec des organisations impliquées dans le mécénat d’entreprise, l’idée surgit: et si nous trouvions moyen de créer davantage de liens entre les entreprises et la communauté ? Après tout, cela fait quelques années qu’elle travaille dans le milieu des communications et de la gestion, principalement pour des organismes sans but lucratif.

Mais voilà: la responsabilité sociale n’est pas encore sur la place publique. Concerta Communications réalise donc différents mandats en communications : organisation d’événements, rédaction de plans de communication et de nombreux documents promotionnels… en attendant que la responsabilité sociale devienne un enjeu de société. Une petite équipe se constitue et oeuvre dans le plaisir, avec sérieux.

Et pour créer un intérêt autour du sujet (et parce qu’elle y croit vraiment!), elle co-fonde le Comité sur la responsabilité sociale de l’entreprise au sein de la Jeune Chambre de Commerce de Montréal avec Philippe Béland et d’autres passionnants complices (dont celui qui deviendra des années plus tard le père de son fils!). Le CRSE s’implique, prend la parole, développe une Charte traitant des liens avec les employés, les partenaires et la communauté, donne naissance à la catégorie Jeune Leader d’affaires socialement responsable au coeur du Gala Arista, soumet un mémoire à une commission parlementaire, lance un programme de reconnaissance avec des partenaires et collabore entre autres au livre Faites le bilan social de votre entreprise! (Philippe Béland et Jérôme Piché, Éditions Transcontinental, 1998).

En 2000, l’opportunité d’un nouveau défi se présente. Chantal donne suite à un rêve de petite fille : devenir journaliste. On lui propose de participer au lancement d’un nouveau portail Internet, MokaSofa.ca (TC Transcontinental), qui créait des contenus féminins et agissait comme curateur pour les magazines Coup de pouce, Elle Québec, Madame, Décormag, etc. En tant que chef des sections Famille & compagnie et Carrière & finances, elle y développe des contenus pertinents, tisse des liens avec son équipe de journalistes pigistes, ses collègues et les lectrices, crée des alliances avec des experts, et raffine sa plume.

En 2003, pause bébé : en chair et en os, de papier et d’Internet… Pendant qu’elle s’émerveille des progrès de son tout nouveau (et si mignon!) Vincent, elle lance le site NosRituels.com, des idées pour les moments forts de la vie, et écrit le livre Réinventez vos cérémonies, fêtes et rituels!, paru l’année suivante chez Sanké.

Les années suivantes, Chantal Dauray poursuit sa route en solo comme journaliste pigiste dans des magazines féminins et publications d’affaires, chronique pour la télé et la radio et assume des mandats de rédactrice en chef pour différentes publications. Elle y fait des rencontres marquantes et rédige de nombreux portraits et articles sur la culture d’entreprise, les ressources humaines, ainsi que les fêtes et les rituels. Elle y peaufine aussi l’art de synthétiser l’information, de raconter des histoires et de s’adapter à différents publics.

En 2008, la passion d’entreprendre renaît. Revoilà donc Concerta Communications sous un nouveau jour. La nouvelle incorporation se fait autour d’une mission qui vient boucler la boucle sur vingt ans d’expérience : créer des liens avec les employés, les clients et la communauté. Une nouvelle équipe de complices se met en branle, issue du journalisme, du marketing, des relations industrielles et d’autres sphères connexes (développement organisationnel, ressources humaines, anthropologie, histoire, etc.).

En plus de cette mission à mi-chemin entre les communications, le marketing et les ressources humaines, Concerta Communications Inc. chapeaute les activités de NosRituels, qui réalise des mandats dans le domaine des fêtes, des cérémonies et des rituels. Après tout, les entreprises ont aussi des rituels, qu’on pense aux célébrations autour des fêtes de saisons, à l’accueil des employés, aux départs à la retraite, aux petites habitudes qui consolident le sentiment d’appartenance, aux anniversaires des employés et aux anniversaires de fondation. Et ils se retrouvent souvent dans le journal interne ! Voilà, la boucle est bouclée !

C’est maintenant à notre tour de raconter votre histoire…